Sébastien Soulier invente un nouveau bateau : le Rodsea

C’est un bateau à moteur très pratique et très rapide qui a été conçu par Sébastien Soulier, qui habite à La Chapelle-des-Marais : il s’agit du Rodsea. Son aventure a malheureusement commencé à l’issue d’une très mauvaise nouvelle : « J’ai eu un cancer de la peau. On m’a dit qu’il ne me restait que six mois à vivre et qu’il fallait que je réalise mes rêves le plus rapidement possible. Or, mon rêve était de construire un bateau… J’ai toujours aimé le modélisme et la mer. J’ai donc voulu me lancer dans la construction d’un bateau et j’ai réussi à faire quelque chose qui plaît aux gens. On peut dire que c’est un gros jouet ! » Aujourd’hui, le bateau fonctionne. Sébastien a effectué de nombreux tests, notamment dans la baie du Pouliguen, mais il doit maintenant franchir l’étape de la commercialisation : « La commercialisation est assez compliquée. On m’a d’abord incité à finaliser mon projet et à le construire. J’ai essayé d’optimiser au maximum toutes les pièces. Je fais fabriquer certaines pièces et je fais les assemblages moi-même. C’est un concept totalement abouti aujourd’hui, mais je suis quand même coincé pour la commercialisation ». Pour le moment, Sébastien souhaite développer la vente directe : « Ce n’est pas un produit que je vais vendre par le biais d’une concession. Je reste un artisan. Je cherche toujours la manière de trouver ma clientèle. Mon objectif est aussi d’écouter les commentaires et de savoir si je dois évoluer vers une autre voie, parce que je suis très ouvert à certaines modifications si c’est le désir de la clientèle ». Rodsea est une belle réussite.  La  bonne nouvelle, c’est que ce projet a vraisemblablement contribué à la guérison de son concepteur : « Cela m’a beaucoup aidé. Cela m’a permis de penser à autre chose. Aujourd’hui, je suis en rémission. On m’avait déclaré ce cancer il y a trois ans, je dois encore faire des visites tous les six mois, mais tout cela m’a libéré ».

Plus de renseignements via le site rodsea.com

Soyez le(la) premier(e) à laisser un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*